L'avenir d'un enfant n'est pas dans la rue.

Depuis 2007, l’Asbl a scolarisé 28 étudiants ( 13 filles et 15 garçons ) et pris en charge 108 minervals ( 91 en secondaire et 17 en études supérieures ). La plupart de ces étudiants poursuivent le cycle complet du secondaire, nous n’avons à ce jour que deux abandons à déplorer ( deux étudiantes enceintes ). Cinq ont terminé des études universitaires. D’autres, ayant terminé le secondaire, sont en attente de financement pour poursuivre leurs études universitaires. Nous avons été honoré d’avoir parmi nos étudiants terminant le secondaire, le lauréat national qui s’est vu gratifié d’une bourse d’Etat afin de poursuivre ses études universitaires aux Etats-Unis.

L'année scolaire démarre en janvier au Rwanda.

Pour certains parents, ils doivent se dépouiller pour pouvoir scolariser les enfants. Mais certains n'y arrivent même pas, et l'enfant reste sur le carreau, réduit à s'occuper des travaux ménagers et travail des champs. Depuis le début de ce mois, il faut répondre à la demande et piocher les heureux chanceux désignés pour bénéficier d'un sésame de leur vie. Je dis piocher car ils sont nombreux à être au portillon mais nos moyens actuels ne permet que d'en aider les plus démunis des démunis.

L'enseignement n'est pas gratuit.

Les frais scolaires dits aussi "minerval" s’élèvent de : - de 150€ - 350€ pour les études secondaires - de 400€ - 500€ pour les études universitaires par année scolaire. Un parent qui ne gagne pas 1€/mois ne sait pas financer la scolarité de son enfant.